AU FIL DE MES DECOUVERTES ,

 

                  Articles ou liens vers  des sites  :

                                                                 - d'intérêt

                                                                 - sur le thème de l'image en général 

 

 

  ( Si il y a lieu , cliquer sur l'image )

 

 

 Illusion d'optique ... dans cette photo , il n'y a pas de pixels rouges .

Quand l'oeil nous joue des tours ...

Tilt brush de google : la peinture 3D en réalité virtuelle

Prendre une photo en 1 clin d'oeil .....

avec une lentille connectée ......

Compagnie mexicaine " Cressida Danza Contemporanea "

Danse et projection video en direct

" Post focus "sur Panasonic Lumix .

... ou comment la zone de netteté peut etre déterminée après la prise de vue 

La réalité virtuelle .

Après la video 360°, les casques permettent l'immersion .

article du monde du 2/15

L'hyperlapse ( time lapse en mouvement ) .

le travail de Mayeuk Akpovi expliqué sur le blog " le monde qui tourne ".

Noel Repossi

" bienvenue dans le monde de l'image et du texte ..." 

pour les longues soirées d'hiver

simulation de prises de vue avec un reflex

( distance , iso , ouverture , vitersse ... )

A propos des résolutions d'écran , article de Florent Verschelde sur le site " les intégristes "

Intérets et limites du panoramique 360 dans la valorisation du patrimoine sur internet .

 sujet de fin de stage d'une étudiante .

Manuel Cafini , photographe italien du mouvement

Etude du site " VITAMIN E " :

comment les couleurs influencent elles

le consommateur ?

05/12

HDR en veux tu en voilà ....

site de collection de clichés HDR de divers provenances

Site d'information dédié à l'art contemporain .

Serie d'articles sur l'art numérique

 

pour infos :

Union des Photographes Professionnels/auteurs

L'eusses tu cru ?

D'après le site SEAGATE ,  1 minute sur internet en 2012

  c’est, entre autres :

    2 millions de recherches sur Google
    571 nouveaux sites web
    47 000 téléchargements d’applications via l’App store

 

Source : http://consumer.media.seagate.com/2012/06/

the-digital-den/how-much-data-is-generated-in-a-minute/

 

vous aimez nager sous l'eau ? elle aussi ...

 ELENA KALIS photographe russe basée aux Bahamas

LEAP : l'avenir du controle gestuel ?

article du webzine " THOT CURSUS "

( formation et culture numérique , Quebec )

" En matière de culture et de patrimoine mondial, les TIC

représentent une révolution . Internet permet de profiter

des plus riches collections amoureusement entretenues

par les établissements du monde entier ... "

 

 

Autofocus sans mécanique

 5 juillet 2012

Autofocus sans mécanique

 

En photographie, faire la mise au point c’est déplacer une lentille, ce qui nécessite un tant soit peu de mécanique. Qui dit mécanique dit fragilité, coût élevés et consommation énergivore  pour l’asservissement. De plus, l’inertie irréductible d’un dispositif mécanique induit une latence, qui est source de frustration pour l’utilisateur. Toutefois plusieurs approches innovatrices permettent de s’en affranchir. ( extrait de " ELEKTOR " magazine d'electronique )

3 techniques  differentes :

1- lensvector

2- variotic

3- polight

L'approche de Jean Clottes au sujet des grottes ornées par comparaison avec les derniers peuples de chasseurs cueilleurs actuels .

 

  Les origines de l'art a travers l'étude des

grottes ornées selon Michel Lorblanchet.

Interview dans la revue du conseil general

du Calvados :

Emmanuelle Amsellem , responsable du musée

de Vieux la romaine , sur l'opportunité des

visites virtuelles.

Effet " Bullet time "

AIRPANO , site russe de panoramiques

sphériques aeriens

ARAGO , le portail de la photographie , à l'initiative du Ministère de la Culture .
Ce dernier a pour but d'offrir sur Internet un accès libre et direct à l'ensemble des collections photographiques conservées en France.

Chez DRAKE ,  l'image capturée par l'objectif 

constitue le point de départ

vers la représentation d'une autre réalité ,

plus symbolique, plus intime ...

Procédé KINECT .

detection de mouvements via une camera ,

permettant ici la manipulation des

panoramiques interactifs

L'image en 3D sans lunettes ....

" The World Wide Panorama "

site international de panoramiques

SPECTABLE

webzine du monde du spectacle .

Répertoire des acteurs et associations culturels francophones.

Evénements et annonces.

DINA BOVA  photographe russo israelienne

le surrealisme numerique

 

                       Tendance de la photographie contemporaine

                                           article du Centre Pompidou

 

La pratique de la photographie, depuis une trentaine d’années, s’est rapprochée du milieu des arts plastiques, au point de devenir l’un des domaines où sont abordées les problématiques artistiques les plus pertinentes par rapport au monde actuel.
La photographie contemporaine se distingue d’une pratique de la photographie classique par de nombreux aspects.
En particulier, elle a su se libérer des « deux alibis » que dénonçait Roland Barthes dans un article de 1977 : « tantôt on sublime [la photographie] sous les espèces de la "photographie d’art" qui dénie précisément la photographie comme art ; tantôt on la virilise sous les espèces de la photo de reportage, qui tire son prestige de l’objet qu’elle a capturé ». La photographie intéressait pour des qualités issues de l’ingéniosité du photographe ou en tant que témoignage héroïque. A partir de la fin des années 70, elle commence à être utilisée pour ses caractéristiques propres.

Tout d’abord, elle est pensée comme un outil conceptuel plutôt que technique.
C'est le cas chez Bernd et Hilla Becher, souvent apparentés à l’art conceptuel. Ils photographient de manière systématique des bâtiments industriels avec une technique traditionnelle, desquels ils dégagent une approche esthétique et documentaire. Leur enseignement à Düsseldorf influence toute une génération d’artistes, Thomas Ruff et Andreas Gursky, entre autres, dont les photographies monumentales, retravaillées par la technique numérique, explorent les limites du réalisme.
Cindy Sherman, quant à elle, interroge les effets de la multiplication des images, due aux mass media, sur notre interprétation du réel et nos comportements.

Certains artistes, comme Sophie Calle, revendiquent même le fait d’ignorer les subtilités des manipulations techniques. Ils font appel, le cas échéant, à des photographes professionnels pour réaliser leurs clichés. Car l’essentiel de leur travail est ailleurs, la photographie ne représentant qu’un des éléments visuels de leur projet.
Ce dédain pour la technique et le métier se manifeste aussi par l’utilisation d’appareils autofocus et, surtout, de la pellicule couleur qui renvoie à une pratique grand public. Ainsi, certains photographes s’appuient sur le modèle de l’album de famille, multipliant les clichés pour dérouler une narration, souvent intime et autobiographique, comme c'est le cas pour Nan Goldin.

Mais la photographie couleur peut aussi être utilisée pour ses qualités purement plastiques et jouer avec les composantes de l’image comme dans une œuvre picturale. Car, en dernier lieu, un grand nombre de photographes utilise ce médium pour créer des images autonomes, de même que les peintres se servent des couleurs pour réaliser leur tableau.
Pour Jeff Wall, par exemple, si la photographie est un moyen « up to date » pour créer des images qui s’inscrivent sans anachronisme dans notre monde moderne, il la conçoit aussi dans le prolongement des problématiques picturales classiques.
De même, Jean-Marc Bustamante cherche à « faire des photographies qui aient valeur de tableau » et qui proposent des représentations plutôt que des reproductions.

Trois orientations majeures marquent donc la pratique de la photographie contemporaine : celle du document qui contrarie ou sublime la réalité, celle de la narration qui se rapproche du cinéma et celle de la tradition picturale qui donne à voir des tableaux. Une artiste comme Suzanne Lafont parvient toutefois à interroger ces aspects en pratiquant la photographie non pas pour « cataloguer le monde » mais pour « trouver une nouvelle relation entre le monde et [cet] instrument ».

 

 

 

                          

                                Photographie Contemporaine 

                          Approche et Définition , selon John Smith

Définition de la photographie
Une photographie c'est un objet que je peux faire imprimer chez un photographe (pages jaunes de l'annuaire ), éventuellement mettre sous cadre et accrocher dans mon salon. Cette définition a le mérite immense de qualifier tous ce que l'on appelle photographie argentique, tout ce que l'on appelle photographie digitale ou numérique et un certain nombre d'autres choses sur lesquelles nous reviendrons. Je laisse le lecteur trouver des exemples où des contre-exemples.


Définition de la photographie contemporaine et de la photographie classique.
Ma réponse a varié dans le temps.
Une photographie contemporaine est une photographie que n'aurait pas faite la génération précédente de photographes.
Cette définition me plaît infiniment et représente une bonne approche. Elle pose un problème : Un photographe contemporain en 1980 ne serait plus contemporain en 2010? Essayons encore en faisant un parallèle avec la danse classique/contemporaine.
Un photographe classique est un photographe qui tente de rendre une photographie au plus près de son négatif. L'acte de la prise de vue reste alors l'acte photographique par excellence.
Un photographe contemporain a le même rapport à son négatif que le couturier à son étoffe. L'acte de la prise de vue reste important mais le négatif, comme l'étoffe, sont faits pour être révélés, mis en forme.

Ces définitions ne m'apportent que du bonheur. Ainsi, Man Ray et Jean Paul Goude sont des photographes contemporains alors que Raymond Depardon est essentiellement un photographe classique.

Conclusion
Le lecteur attentif aura noté que la question des relations entre photographie contemporaine et art contemporain ne se pose pas ici. La réponse est simple et a été déjà résolue: Les relations entre l'art contemporain et la photographie sont les mêmes qu'entretiennent la danse et l'art contemporain.

 

 

 vous aimez les chevaux ? ...

WOJTEK KWIATKOWSKI  aussi

 le corps selon FRED M BARTHEL

peintre photographe

 CAROLINE RODAP , peintre , le rêve créateur

            

                « Le Tableau et les modèles de l’expérience photographique »,

                                          Jean François Chevrier

 

Qu’est-ce que l’art au 20e siècle ?, Fondation Cartier pour l’art contemporain, ENSBA, 1992

 

« Pendant longtemps et jusqu’à une date très récente – que je situerais, d’après ma propre expérience, au milieu des années 80 – l’historien de la photographie, qui ne voulait pas tourner le dos à son époque, était conduit à adopter, à l’égard de la création contemporaine une attitude très volontariste. Il voulait que des œuvres existent mais elles n’existaient pas. La photographie contemporaine était méprisée, marginalisée, sans qu’aucune œuvre ne fut assez convaincante pour briser ce préjugé négatif […]. Grâce à des artistes comme Cindy Sherman, Jeff Wall, Thomas Struth, Patrick Tosani, Jean-Marc Bustamante, John Coplans, Craigie Horsfield, Suzanne Lafont, la photographie est aujourd’hui considérée comme un outil parmi d’autres, comme un outil légitime, pour produire des images artistiques. Des photographies sont exposées sur des murs de musées et de galeries, comme des tableaux, en tant que tableaux.

On peut encore entendre des plaintes, de la part des peintres et des amateurs de photographie. Les uns comme les autres considèrent que l’image photographique n’est pas faite pour les murs mais pour la page imprimée (des livres, des magazines, des journaux) ou, sous une autre forme, plus intime, plus précieuse, pour les cartons de documentation, les albums, les boîtes d’archives. A vrai dire, cette conception de la photographie est depuis longtemps dominante. […]. Pour ma part, je peux comprendre parfaitement que l’on veuille éviter à la photographie de rentrer dans le rang des beaux-arts, mais, malheureusement, il semble que, au nom de ce bon principe, on veuille surtout la protéger de l’art moderne et de tout ce qui le distingue, précisément, dans sa négativité, dans ses refus, de la double tradition des beaux-arts et des arts appliqués. Ceux-là mêmes qui revendiquent pour la photographie une fonction sociale plus large que la production strictement artistique, semblent n’avoir retenu de l’art moderne et contemporain que les effets les plus superficiels : en bref, tout ce qui peut servir à la publicité, tout ce qui est facilement récupérable dans une économie de l’image fondée sur l’efficacité mécanique.

La photographie, appliquée à la mode, à la publicité, à l’information de choc (le fameux « choc des photos »), reste évidemment un outil privilégié de cette économie, même si la télévision a pris le dessus. Mais elle peut apparaître également comme le refuge des valeurs traditionnelles de la création artistique exaltées dans le système des beaux-arts. Le photographe peut apparaître comme l’artiste type, qui s’est donné un métier et transforme patiemment en œuvre une expérience du monde médiatisée par ce métier. Cette image n’est pas absurde, mais elle paraît aujourd’hui trop nostalgique pour être acceptable. La seule attitude convaincante se situe plutôt dans le mince écart qui sépare le refus de l’efficacité médiatique du retrait passéiste. Or, cet écart est sans doute le meilleur héritage de l’art moderne. C’est lui qui permet à un artiste d’être « contemporain » sans adhérer à l’inévitable conformisme de son époque. En d’autres termes, je dirais que la photographie, située entre les beaux-arts et les médias, permet à certains artistes de réinventer l’art moderne.

 

 

      Revolution technologique concernant

              la MISE AU POINT ?

       la firme LYCRO propose sa vision ....

              tests sur leur site ( page  " picture gallery " )

 collectif d'artistes en art numérique

             La face cachée des couleurs

              ( de l'écran vers le papier )

      WILLIAM TURNER ,       

     peintre de la lumière

          JAN SAUDEK ,

   photographe / peintre

        VLASTAS ,

         photographe tchèque ,

       et ses paysages irréels

          Raw ou Jpeg ?

    reflexions sur le choix du format

         dans le blog de Darth

               CALI REZO ,

 peinture , images , graphisme

  SHINICHI MARUYAMA ,

       photographe de l'eau

    l'eusses tu cru ?

        " giga-pano "  ou

        le détail en photo

                                           page précedente